lundi 18 septembre 2017

Les Mystères : article et photos de la République des Pyrénées

Les prévisions météo étaient alarmistes mais comme par magie, le ciel s'est bien tenu et une foule considérable, autour de 20 000 personnes au total, a battu le pavé des Mystères de la cité pour une immersion médiévale le temps d'un week-end. Retour en images sur une 17e édition mémorable.


















Un grand bravo aux organisateurs, merci à Arnaud Prat qui a chapeauté tout ça, merci aux bénévoles qui se sont donnés sans compter , merci aux nombreux artistes, merci au public plus nombreux que jamais  et ...merci à la météo !


Isis et Osiris aux Mystères de la Cité de Lescar

  1. Grande réussite des Mystères de la Cité de Lescar cette année encore où le ciel a été plus clément que prévu . La presse ce matin parle de 20.000 participants, record battu ! Samedi soir, premier enchantement après avoir passé la voûte de la porte des remparts, devant le porche de la cathédrale et ses jeux de lumière, un bien beau spectacle mêlant feu, musique et chorégraphie sur la légendaire histoire d'amour d'Isis et Osiris . 











dimanche 17 septembre 2017

Mystères de la Cité 2017 ( Lescar ) ... NES, une découverte !

Hier soir, à l'occasion du show dela Cie FAÏ toujours au top, une belle rencontre avec une artiste de talent ( dit-on sculptrice ? ou sculpteuse ?...bref on restera sur sculpteur ) , un bel échange , une démarche qui m'a touchée et des oeuvres qui m'ont vraiment beaucoup plu ... merci NES.
Designer métal, elle crée des sculptures et du mobilier à partir de pièces métalliques récupérées. J'ai retrouvé en m'approchant des chaînes de tronçonneuses transformées en précieuse den...

telle ! ... Apprivoiser ce qui fait peur, rentre beau ce qui est banal ou agressif , voilà une démarche attrayante et le résultats sont magnifiques !
Et c'est lors d'un voyage à Cuba que NES a découvert l'art de travailler le métal... véritable révélation, qui la conduisit à réorienter ses études vers une formation qualifiante en métallurgie , puis comme technicien soudeur à vocation industrielle et spatiale et ... artificier qualifié !
Ses oeuvres vites repérées par le monde de l'art ,et pas seulement en France, s'imposent par une forte singularité et quelque chose de gracieux et d'éthéré qui, ce soir, on donné au spectacle de la Cie FAÏ un petit brin supplémentaire de poésie. Quel régal que de l'avoir découverte sur ces Mystères !

Allez la découvrir sur www.
DARKNESDESIGN.com
, ça en vaut la peine !

 
 


          

    

 

 



jeudi 14 septembre 2017

Les MYSTERES de la CITE : programme complet !

Lescar : tout savoir sur les Mystères de la Cité ce week-end

Lescar : tout savoir sur les Mystères de la Cité ce week-end
Des initiations et démonstrations de trollball seront proposées.
© Courte Echelle / Ville de Lescar 2016
                                                    

Les 16 et 17 septembre, le festival médiéval de Lescar invite le public à redécouvrir les lieux insolites et méconnus de la cité, entre contes et légendes, sur le thème du secret.

La thématique du secret renoue cette année avec les Mystères de la Cité.

Et ça tombe bien : « mystère » vient du latin médiéval « misterium », ces représentations théâtrales très prisées au Moyen Âge, mettant en scène des légendes et autres récits populaires sous forme de tableaux vivants.

Lescar à l’heure médiévale

Comme chaque année, la ville se met au rythme et aux couleurs médiévales au pied des remparts dès le samedi midi. Avec son marché aux artisans, ses potiers, céramistes, tanneurs et rôtisseurs pour une restauration d’époque, avec des plats à dominante médiévale. Un salon du livre attend une trentaine d’exposants, illustrateurs, auteurs, éditeurs et conteurs. Avec, tout autour, des troubadours en costumes déambulant dans les allées, entièrement paillées.
Tout est mis en scène pour revivre le Moyen Âge, comme si on y était. Et pas un véhicule à la ronde pour nous ramener à la réalité du XXIe siècle.
La nouveauté, c’est le « garde-manger médiéval », un petit village éducatif destiné aux plus jeunes pour apprendre à chasser à l’arc, pêcher à la canne en bambou ou cultiver un jardin potager comme à l’époque médiévale.
Une zone « trollball » est aménagée pour le quatrième tournoi des Mystères de la Cité. Mais le clou du festival, c’est la nocturne, sur les hauteurs de la cité.

Heroic fantasy

L’effervescence se fait sentir dès l’ouverture du banquet, où plusieurs milliers de personnes sont attendues pour ripailler. Grandes tablées et barriques posées au milieu du décor, autour desquelles sévissent les troubadours.
Avant la tombée de la nuit, la foule se dirige en procession vers les hauteurs de la ville, pour suivre le parcours féerique sur le thème des « Secrets ». Une trentaine de troupes venues de toute la France sont attendues pour se produire dans une vingtaine de lieux différents, cinq fois de suite pour être vues par le plus grand nombre de spectateurs. Et les spectacles qu’elles proposent sont pour la plupart des inédits, créés spécialement pour les Mystères de la Cité.
De 20h45 à minuit, la cité se met en mode « heroic fantasy ». Cette légendaire féerie a pris le pas sur le médiéval, offrant un grain de magie et de fantastique aux quatre coins de rues. On y croise des elfes, des chevaliers, des créatures mi-hommes mi-bêtes. On joue avec le feu, on fait claquer des pétards, et les vieilles pierres reprennent vie sous les projecteurs et les lanceurs de flamme.
Toute cette période médiévale ayant suscité des histoires légendaires, ces dernières sont mises en scène devant les vestiges historiques de la cité pour une incroyable mise en valeur du patrimoine.
Le lendemain, le village reprend vie au pied des remparts avec un concert d’orgue, « La légende de Bos de Bénac », offert dans la cathédrale, avant les initiations à la danse médiévale et le tournoi de trollball. Un week-end résolument familial et festif, un retour dans le passé, version « fantasy ».

Le programme complet

  • Samedi 16 septembre
À partir de 12h au pied des remparts :
- Ouverture du marché médiéval.
- Les campements historiques, avec Qu’em Biarnés, la Compagnie Sikinis, Les Meneurs de Loups, Les Ribauds de Pacoy, Les Lames du Soleil, Les Conquérants de Majorque, La Herpaille et La Guilde Bâtarde.
- La place des Rôtisseurs pour se restaurer et festoyer en musique.
À partir de14h :
- Le salon du livre pour tous les amateurs d’histoire et de fantastique.
- Le camp de trollball : initiations et démonstrations.
- Le garde-manger médiéval : petite ferme et ateliers pédagogiques pour petits et grands.
À 14h et 16h : démonstrations de combats proposées par Les Lames du Soleil.
À 15h et 19h : démonstrations de live painting proposées par Christophe Dougnac au salon du livre.
À 16h15 et 17h15 : contes pour enfants, fables et légendes du Moyen Âge avec Patricia Ackin au salon du livre.
À 20h45 : « Le Parcours féerique : Secrets ! ». Spectacle déambulatoire, son et lumière fantastique. Jonglerie, danse, musique, artifices et arts de rue animent le cœur de la cité. Gratuit.
À partir de 21h : le Quartier des Stratèges : jeux de plateau et de figurines proposés par l’association Histoire et Légendes. Dans le musée.
  • Dimanche 17 septembre
À partir de 10h au pied des remparts : ouverture du village : marché médiéval et campements historiques.
À 10h et 11h : ateliers peinture avec Christophe Dougnac au salon du livre.
À 10h30 et 11h30 : contes pour enfants, fables et légendes du Moyen Âge avec Patricia Ackin au salon du livre.
À 12h : ouverture de la place des Rôtisseurs. Tavernes et auberges pour toutes les bourses. Animations sur place.
À partir de 14h : « Les Joyaux de la Couronne », une animation proposée et encadrée par la Maison des jeunes de Lescar pour partir à la recherche des lieux secrets de la cité septénaire.
À 14h et 16h : « La Légende de Bos de Bénac ». Concert pour orgue, piano, percussions et récitant, écrit par Eric Saint-Marc. Basé sur une légende bigourdane dont l’action se situe au XIIIe siècle. Dans la cathédrale.
À partir de 14h30 (avec un départ toutes les demi-heures) : balade dans les lieux dérobés de la cité. RDV à l’office de tourisme pour la visite guidée.
À14h30 et 16h30 : ateliers enluminures avec Cécile Izambert. Initiation à l’enluminure dans les règles de l’art. Durée 1h30. Rendez-vous au musée. Gratuit, sur inscription.
À 14h45, 15h45 et 16h45 : musique et initiation à la danse médiévale proposées par les Compagnies Febusiana et Pescaluna. Autour de la cathédrale.
À 15h : conférence sur « La vie quotidienne au Moyen Age » par Pierre de Murcia, à l’office de tourisme.
Renseignements : service Culture et Patrimoine au 05 59 81 57 10 ou mysterescite@lescar.fr.

Week-end du Patrimoine, l'événement sur Lescar : Les MYSTERES de la CITE

  
Les Mystères de la Cité   ... 17 ème édition !  
ces 16 et 17 septembre 2017 à LESCAR

Une quête au cœur du fantastique

A l'origine, un mystère, initialement orthographié mistère du latin médiéval "misterium" (cérémonie), est un genre théâtral apparu au XVe siècle. Il se composait alors d'une succession de tableaux animés et dialogués écrits pour un public très large, mettant en œuvre des histoires et des légendes dont l'imagination et la croyance populaires s'étaient nourries. Le surnaturel et le réalisme s'y côtoyaient volontiers. C'est dans cet esprit que les Mystères de la Cité ont vu le jour en 2001 avec la volonté d'offrir un moment de féérie au cœur même du remarquable patrimoine de Lescar.

Aujourd'hui, les Mystères de la Cité sont une grande fête populaire aux couleurs du Moyen Age dans une ambiance fantastique. Cette manifestation qui réunit près de 12000 personnes, se déroule chaque année à la mi-septembre. Durant deux journées, son et lumières, spectacles de rue et animations festives sont proposés gratuitement au cœur de la cité historique ainsi qu'au pied des remparts. Ce rendez-vous unique est organisé par Arnaud PRAT du service Culturel de la ville en association avec les Mutins de Lescar dont le Président, Dominique Durozier, assure depuis les débuts, la direction artistique.