vendredi 14 juillet 2017

14 juillet à Paris

Je n'ai pas pu résister ! 



" Venise sous la neige " par La Scène Arthézienne

Pendant que ça défile sur les Champs Elysées,enfin je suppose ... envie de reparler de cette pièce vue samedi dernier à Morlanne, la comédie de Gilles Derek: " VENISE SOUS LA NEIGE " .
 
A priori, pas vraiment le type de théâtre qui me transporte (ah ! les a-priori ! ) mais au final une soirée joyeuse , quatre comédiens de la Scène Arthézienne survitaminés et emportant la salle ( heu ... la cour... c'était un spectacle en plein-air ) dans une cascades de rires. Oui, une bonne ...soirée d'été .






Un quiproquo qui n'en finit pas et qui enfle qui enfle jusqu'à l'absurde (dans le bon sens du terme ) , un délire accumulatif , de quoi en effet provoquer nos rires, et on ne s'en est pas privés. Donc, après dix ans sans s’être vus, deux copains de lycée se retrouvent lors d'un dîner. La vie des deux hommes a bien changé. Aujourd'hui, le premier s'apprête à se marier avec Nathalie, ils filent le parfait amour comme on dit , avec les minauderies qui vont avec.
    Les deux autres, également un couple, sont leurs invités, mais à l'opposé, entre eux , ça va mal, très mal… Ce soir là particulièrement la dame est furieuse et décide de ne pas prononcer un mot durant toute la soirée, histoire de plomber l'ambiance. Du coup, ses hôtes, un peu ramollos du bube quand-même, la prennent pour une étrangère venue de " Chouvénie" ... et c'est là que ça par en C. (censuré)Il me semble heureusement que le quiproquo ,poussé à l'extrême , arrive à balayer les soupçons de xénophobie que l'on pourrait avoir, ainsi que notre fatigue suite aux clichés idiots qui s'accumulent. Finalement, c'est peut-être aussi une pièce sur les crises de générosité déplacée.  A noter qu'il existe un film français récent , réalisé par Elliott Tovrigaru ( ? ) dont on n'a guère entendu parler.

Vive le 14 juillet et ses traditions !


jeudi 13 juillet 2017

Canoé-kayak: Championnats du Monde en vue sur PAU en septembre !

Oui, c'est un grand et bel événement qui se déroulera sur le bassin du stade d'Eaux-Vives et sur le Gave . Bien sûr il y a déjà eu sur ce même endroit des championnats de France et des épreuves de la Coupe du monde, mais ce seront les 1ers Mondiaux sur Pau, à ne pas louper en septembre 2017.


Or il se trouve que l'Amicale des Anciens Champions Internationaux organisera à cette occasion, sous le hall de la FFCK, une expo sur l'histoire et les origines de ce sport dans la région Aquitaine et bien sûr sur Pau.


Et du coup, comme je suis propriétaire des droits sur les photos de Noël Audrand, pionnier en la matière , Michel Clanet, CTR ( Conseiller-technique-Régional) , m'a demandé de faire partie du groupe , ce que j'ai accepté , on s'en doute .
Les premières réunions ont eu lieu où j'ai apporté toutes les photos numérisées et où de nombreuses questions m'ont été posées. il était important que je participe, pour mon père à qui Pau doit bien ça ( mais semble ne pas le savoir ).

 
 
Voici donc Michel visionnant les nombreuses photos numérisées que je leur ai fournies. Très ému le Michel, pour avoir partagé sur les bassins plein d'émotions avec Noël. Emu de m'apprendre, ce que j'ignorais, que Noël avant son décès, avait mis de côté des affiches des jeux olympiques et des Championnats du monde où tous deux avaient œuvré, et avait écrit qu'elles étaient pour lui.
 
Puis nous sommes allés revoir les panneaux que Jacky Labat ( ancien pilier du CUP )  et moi-même avions confectionnés lors des épreuves de la Coupe du monde 2008 sur le bassin de Pau, en hommage ( marginal) à Noël. Ils sont entreposés à la base d'Eaux-Vives. Pourront-ils servir à nouveau ? rien n'est moins sûr. A noter que leur réalisation était de la graphiste Marika Gysbers, artiste qui œuvre désormais sur Pau pour faire revivre grâce à l'Art les boutiques abandonnées du centre-ville.
 


 
 
Voilà, c'étaient les premiers épisodes de cette aventure, il y en aura d'autres .